Historique : 2ième partie

2ième Partie

1)    Fédération Nationale des jardins familiaux

Objectifs

La Fédération nationale des jardins familiaux a pour but de promouvoir le développement des jardins familiaux, de favoriser la mise à la disposition de la famille, de coins de terre qu’elle cultivera pour ses besoins et à l’exclusion de tout usage commercial.

Cet organisme représente ses membres auprès des pouvoirs publics et leur offre une assistance juridique, technique ainsi qu’une garantie financière.

Lire la suite

La ligue française du coin de terre et du foyer (L.F.C.T.T.), appelée également Fédération nationale des jardins familiaux (F.N.J.F.) a été fondée en 1896 par l’abbé Lemire et reconnue d’utilité publique en 1909.

La F.N.J.F. regroupe, aujourd’hui, plus d’une centaine d’associations et plusieurs comités locaux. Le mouvement des jardins familiaux concerne plus de 200 000 familles françaises.

 

Actions

 

Par l’intermédiaire de la Fédération nationale des jardins familiaux, association reconnue d’utilité publique, une association adhérente peut recueillir le bénéfice des dons et des legs. Plus généralement, la F.N.J.F. informe les associations adhérentes et le public. Elle favorise les échanges d’expériences en France et à l’étranger grâce à son appartenance à « l’Office International du Coin de Terre ».

Elle participe en collaboration avec le « Ministère de l’Agriculture » à la mise en place d’une nouvelle législation de jardins familiaux.

Parallèlement, la Fédération Nationale des jardins familiaux procure des « parcelles pédagogiques » aux écoles, pour initier les enfants aux jardinages et particulièrement aux respects de l’environnement.

 

2) Convention

 

Convention avec l’union HLM

 

Le 23 juin 2001, une convention de partenariat est signée entre Michel Delebarre, président de l’Union Nationale HLM, et Bruno RAJAUD, président de la Fédération Nationale des jardins familiaux pour améliorer le cadre de vie des familles à ressources modestes.

L’organisme HLM prend financièrement en charge les études et les aménagements des terrains qu’il met à la disposition de la Fédérations Nationale des jardins familiaux.

La Fédérations Nationale assure la gestion des jardins offert par les HLM et propose les services de son bureau d’études pour la conception et l’aménagement des jardins familiaux.

L’ accord entre ces deux institutions cède un rôle important aux jardins familiaux pour un équilibre social dans les quartiers des communes, (ainsi que sur le plan foncier).

 

L’action de l’EPALE

 

L’EPALE (Etablissement public d’aménagement de la ville nouvelle de Lille Est) est dissoute le 31 décembre 1983. Villeneuve d’Ascq atteint alors les 60000 habitants.

Ce contenu a été publié dans Historique de l'association. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.